Les "équations" (numérotées, sur plusieurs lignes...)

Sommaire :


A) Le mode mathématique pour une équation numérotée 

Principe pour une équation numérotée :
\begin{equation}
on tape l'équation ici directement sans passer par $$ ou \[\]
\end{equation}
L'équation est alors automatiquement numérotée par LaTeX et, en y ajoutant une étiquette avec \label{truc}, on peut y faire référence plus loin dans le document avec la commande \eqref{truc} (une double compilation est alors nécessaire).
Exemple :

Code de l'exemple :
\documentclass[10pt,a4paper]{article}
\usepackage[utf8]{inputenc}
\usepackage[T1]{fontenc}
\usepackage[french]{babel}
\usepackage{amsmath,amsfonts,amssymb}
\begin{document}
On a
\begin{equation}
(a+b)^3=(a+b)(a+b)^2
\label{moneq}
\end{equation}
et donc...

Dans l'équation~\eqref{moneq}, blabla
\end{document}

Fichier de l'exemple : equations1.tex

Remarque : Les étiquettes sont automatiquement détectées lors de la frappe par Texmaker et sont disponibles pour l'auto-complétion de la commandes \eqref{}.

Note :en ajoutant l'option fleqn à la classe du document (exemple : \documentclass[10pt,a4paper,fleqn]{article}), les équations seront placées à gauche au lieu d'être centrées.


B) Le mode mathématique pour une équation sur plusieurs lignes 

Principe pour aligner les calculs sur le "=" :
\begin{align}
expression &= calcul \\
           &= suite du calcul \\
           &= fin du calcul 
\end{align}
Exemple 1 :

Code de l'exemple 1 :
\documentclass[10pt,a4paper]{article}
\usepackage[utf8]{inputenc}
\usepackage[T1]{fontenc}
\usepackage[french]{babel}
\usepackage{amsmath,amsfonts,amssymb}
\begin{document}
On a
\begin{align}
(a+b)^3 &= (a+b)(a+b)^2 \\
        &= (a+b)(a^2+2ab+b^2) \\
        &= a^3+3a^2b+3ab^2+b^3
\end{align}
et donc...
\end{document}

Fichier de l'exemple : equations2.tex

Remarques :
  • Les calculs peuvent bien sur être aussi alignés sur un autre symbole que le "=" (sur le symbole "équivalent" par exemple).
  • Pour éviter la numérotation automatique, il suffit d'utiliser \begin{align*} et \end{align*} à la place de \begin{align} et \end{align} .
  • Il est possible d'insérer un bout de texte au sein des calculs grâce à la commande \intertext{un bout de texte}.
Exemple 2 :

Code de l'exemple 2 :
\documentclass[10pt,a4paper]{article}
\usepackage[utf8]{inputenc}
\usepackage[T1]{fontenc}
\usepackage[french]{babel}
\usepackage{amsmath,amsfonts,amssymb}
\begin{document}
On a
\begin{align*}
(a+b)^3 &= (a+b)(a+b)^2 \\
        &= (a+b)(a^2+2ab+b^2) \\
\intertext{en développant...}
        &= a^3+3a^2b+3ab^2+b^3
\end{align*}
et donc...
\end{document}

Fichier de l'exemple : equations3.tex


C) Pour les équations trop longues 

Pour les équations trop longues pour tenir sur une seule ligne, on peut utiliser l'environnement multline.
Exemple :

Code de l'exemple :
\documentclass[10pt,a4paper]{article}
\usepackage[utf8]{inputenc}
\usepackage[T1]{fontenc}
\usepackage[french]{babel}
\usepackage{amsmath,amsfonts,amssymb}
\begin{document}
On a
\begin{multline}
(x+y)^{15} = (x^3+3x^2y+3xy^2+y^3) \times (x^3+3x^2y+3xy^2+y^3) \times 
(x^3+3x^2y+3xy^2+y^3) \times \\
(x^3+3x^2y+3xy^2+y^3) \times (x^3+3x^2y+3xy^2+y^3)
\end{multline}
et donc...
\end{document}

Fichier de l'exemple : equations4.tex

Remarque : c'est avec la commande \\ que l'on peut décider où couper la formule.

Retour en haut